• Sylvain Lupari

TANGERINE DREAM: Heartbreakers (1985) (FR)

Heartbreaker est une bande sonore désappointement sur toute le ligne. Point!

1 Heartbreakers 2:30

2 Footbridge to Heaven 3:00

3 Twilight Painter 4:12

4 Gemini 3:28

5 Rain in N.Y. City 3:23

6 Pastime 3:00

7 The Looser 3:17

8 Breathing the Night Away 2:25

9 Desire 5:38

10 Thorny Affair 3:10

11 Daybreak 4:07

Silva America | SSD 1039

(CD 38:10) (V.F.)

(Soft synth rock)

Toujours très en demande auprès des producteurs de films, les membres de Tangerine Dream multiplient les trames sonores à un rythme effréné. La source de motivation de Froese, Franke et Schmoelling est l'acquisition des dernières technologies et de construire des studios qui répondront à la créativité du trio Berlinois. Sauf que tranquillement certains membres s'essoufflent, dont Johannes Schmoelling. Et à force de composer de la musique comme un distributeur de musique automatique, il passe de moins bonnes œuvres une fois de temps en temps. Et HEARTBREAKER en est une! Dans les faits TD s'américanise et semble de plus en plus renier ses origines artistiques en produisant un album d'une faiblesse qui laisse un son amer dans les oreilles des fans.

Et dès les premiers accords de la pièce titre on sent la tournure synth pop léger que tente de prendre le trio Allemand. HEARTBREAKER est un album pénible! On a droit à un Dream tout petit, tout gentil qui pond des titres style Bubble Gum pour adolescents rêveurs et boutonneux. Des ballades comme Footbridge to Heaven, Rain in N.Y. City et Daybreak sont noyées dans des rythmes sans couleur et ni identités ainsi que des synthés banals et ennuyants. C'est un genre de soft rock New Age qui semble tracer les prochaines directions musicales du Dream. Twilight Painter semble sortir des sessions de Le Parc tant les accords sont similaires à Tiergarden. Fougueux, Gemini et Pastime ont une approche plus rock avec des rythmes simplets et une guitare tout ce qu’il y a de plus ordinaire. The Looser est potable avec une belle séquence qui dessine un bon rythme lent torturé par la guitare d'Edgar qui semble à son aise. Sans être superbement mélodieuse, Breathing the Night Away nous berce sur le beau piano romanesque de Schmoelling. Desire est ma pièce favorite. C'est un beau morceau très mélancolique qui nous surprend par sa douceur et ses beaux souffles de synthés mélangés à des flûtes accablées. Du bon TD bien timide! Next Generation et Thorny Affair? Incapable de sentir. Vide et insipide sur des gros riffs irréfléchis.

HEARTBREAKER est décevant sur toute la ligne. Une œuvre qui n'aurait jamais dû voir le jour et qui dépeint un malaise créatif évident à l'intérieur du groupe. Difficile à trouver c'est aujourd'hui une pièce de collection forte prisée. Pas pour le contenu, mais pour sa rareté, il se vend à gros prix. Comme quoi que Tangerine Dream soit toujours plus gros que son mythe.

Sylvain Lupari (26/01/13) *****

SynthSequences.com

2 views0 comments

Recent Posts

See All