• Sylvain Lupari

VENJA: Unfolded (2021) (FR)

Une superbe série d'enregistrements inspirés de l'histoire touchante d'un garçon de 8 ans

1 A Starry Expanse 11:13

2 Unfolded 7:10

3 Clear Sky 3:54

4 Daikanyama Part 3 (Featuring Nyoko Mizuki) 9:01

5 Unfolded Truth 5:07

6 Saturn's Rings 11:08

Venja Music

(CD/DDL 47:36)

(Cinema, Ambient, IDM)

Le dernier album de Venja en solo remonte à Shapeshifter sorti chez SynGate Records en 2016. Depuis, le musicien Belge se signalait avec le projet Galactic Underground. Deux magnifiques albums ont été réalisé dans cette aventure, en plus d'un album performé en concert dans le cadre du festival Cosmic Nights qui a eu lieu au Brussels Planetarium le 19 mai 2018. UNFOLDED est une collection d'enregistrements que Johan Geens a réalisée depuis 2016 jusqu'à aujourd'hui en s'inspirant de l'histoire d'un garçon de 8 ans lors de la Seconde Guerre mondiale. Les titres Unfolded et Unfolded Truth sont directement liés à cette histoire d'une mère et de son fils Isaac qui ont quitté le sud de la France pour échapper aux Nazis. Elle y est retournée afin de récupérer le bien familial sans revenir. De nombreuses années plus tard, Isaac retourna au village pour découvrir ce qui était arrivé à sa mère. Il écrivit un livre dont voici le lien; http://www.levendel.com/

A Starry Expanse débute cet album avec un concert de criquets et leurs stridulations animées. Une onde de synthé avec une délicate voix de déesse recouvre de son chant ambiant cette réunion nocturne. Une autre ligne plus fragile et pleureuse ajoute tendresse et mystère à cette introduction qui change de dynamisme lorsque des ahhh… de voix plus graves relancent son mystère. Le synthé gémit des larmes aussi acuités que les chants prismatiques d'un Théremin. Les ambiances sont belles et reposantes avec un léger filet mélancolie. Il faut attendre autour de la 4ième minute pour entendre une première poussée du séquenceur. L'effet élastique des billes qui s'entrechoquent implante un lit permanent pour recevoir les gémissements et d'autres textures vocales qui sont plus dans la note. Qui sont plus touchantes! Ce rythme ambiant de A Starry Expanse entreprend sa 3ième phase avec une mélodie circulaire qui fait tinter ses accords dans les résonnances élastifiées tournoyant avec la délicatesse d'un récit arrache-cœur. Nous sommes dans une phase de mélodie mélancolique sphéroïdale qui est prisonnière de la somme de toutes ces modifications dans une très belle ouverture à UNFOLDED qui exploite à merveille l'art de la composition chez Johan Geens. On le saisi encore plus avec la pièce-titre qui une ritournelle musicale tournant lentement sur elle-même, amassant accords et multipliant nappes moroses pour nous gratifier d'une phase de rock cosmique avant de nous remettre dans les bras de Morphée. Clear Sky est une belle ballade mélodieuse avec un clavier aux accords cristallins qui enfonce ses arpèges avec force dans une poussée graduelle de radiations sonores.

Venja aime multiplié le volume de ses nappes de synthé. Elles forment un anaconda musical dans Daikanyama Part 3. Ce plus long titre de la série Daikanyama garde à l'esprit l'essence de sa raison d’être et présente des arpèges scintillant de nervosité sur cet oblong tubulaire mou qui flotte à travers des vents cosmiques granuleux. La voix de Nyoko Mizuki revient charmer notre subconscient, même lorsque des interférences triturent son monologue. Elles momifient un peu ces accords de guitare-synthé qui affluent sur cette partie ambiante. Un très beau down-tempo fait chavirer notre âme un peu après la 5ième minute. Doux et musical, avec des accords organiques et de bonnes percussions, le rythme prend même un peu plus de tonus EDM dans une vision de psybient bien animé. Un très beau titre qui se coupe trop rapidement, laissant 90 secondes d'ambiances nous caresser les oreilles. Unfolded Truth commence tel un doigt ayant touché une masse de sons pour lui donner vie. Des arcs de réverbérations envahissent nos oreilles avec une ambiance de deuil où tintent ces accords comme des cloches à l'église. Les nappes suivent un courant invisible, donnant ainsi plus d’impact aux accords tombant soit avec force ou la mollesse du désespoir. Les vents chignent en éraflant nos émotions au passage alors que les notes du piano insistent sans être capables de s'exprimer autrement que par les brises des souvenirs. Bien qu’il y ai de très bons titres sur ce UNFOLDED, Venja garde le meilleur pour la fin avec Saturn's Rings. Et la musique épouse le sens du titre en offrant une structure de rythme circulaire ayant un effet de transe hypnotique bien implanté par le jeu des percussions, ainsi que cette ligne de basse qui donne aucun répit pour toute tentative d'évasion par la pensée. Addictif, le rythme tournoie avec une volonté harmonique de bien ancrée dans ces rouleaux sphéroïdaux ayant le même effet qu'un spirographe géant. C'est un des plus beaux titres à avoir bercer mes oreilles dans une MÉ autre que le Berlin School. Quoique nous en sommes pas si loin ici…

L'histoire de ce gamin est aussi touchante que la vision dont nous fait part Venja avec de très belles compositions sur UNFOLDED. D'ailleurs, on écoute cet album en imaginant un récit sentimental qui monte d'un cran dramatique de titre en titre jusqu'à une finale qui nous visse les oreilles à notre casque d'écoute, tant le collectif des tonalités embrase l'imagination. L'album est seulement disponible en format téléchargeable pour l'instant. La livraison de CD manufacturés est attendue dans la semaine du 14 Juin. Un très bel album de Johan Geens qui marche dans les sillons de Galactic Underground.

Sylvain Lupari (12/06/21) ****½*

SynthSequences.com

Disponible au Venja Bandcamp

280 views0 comments

Recent Posts

See All