• Sylvain Lupari

PICTURE PALACE MUSIC: Fairy Marsh Districts (2010) (FR)

Fairy Marsh Districts est à découvrir et apprivoiser sur le bout des oreilles

1 Juffer Vey's Minnesong 4:36

2 Spring-Water-Fall 4:38

3 Fairies & Friaries 5:29

4 Damsel's Dive 12:31

5 Nun Exclusive 3:37

6 Marsh Mellow Dea/N MArtins Gans/Z Oder Gar Nicht/S Destotrotz 4:02

7 Help, Murder, Help 6:37

8 Lunatic Asylum 4:39

PPM018

(DDL 46:08)

(Post-Rock, Theatrical EM)

Comme vous avez sans doute deviné; j'ai un énorme faible et une forte attirance pour la musique de Picture Palace Music. En ce qui me concerne, Thorsten "Q" Quaeschning est une bouffée d'air frais qui revigore le monde parfois trop placide de Tangerine Dream, tout en lui donnant un 4ième souffle lorsque qu'Edgar Froese lui donne un peu de lousse. En fait, écouter du PPM est comme faire un voyage astral dans les mythiques campagnes Européennes où sorcellerie, alchimie et magie de toutes les couleurs erraient dans les longs corridors des bois et forêts médiévales. Quaeschning compose une musique aux fortes tendances théâtrales qui fouette notre imagination depuis la parution de Somnambulistic Tunes en 2007, tout en enrobant toujours ses créations de titres très expressifs. FAIRY MARSH DISTRICTS (Music For Sunken Monasteries & Castle Moats) est une autre ode à la perversité des voyages temporels où les drames se moquent des hérésies monastériques.

Superbe et fortement inspiré des contes moyenâgeux Juffer Vey's Minnesong débauche cette 10ième œuvre de PPM avec une romantique guitare acoustique qu'un raconteur de foule gratte devant son auditoire des marchés publics. Un mellotron aux cordes d’un brumeux violon mélancolique enveloppe ses premiers accords, sortant Juffer Vey's Minnesong de nos songes baroques pour les diriger plus près du Sahara avec de fines percussions tablas. Dès lors les paradoxes musicaux s'affrontent avec l'apparition d'une séquence qui déboule