© 2019 by Alexandre Corbin for Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari

  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • Sylvain Lupari

REMOTE VISION: The Outer Plateau (2019) (FR)

Fidèle à lui-même, Don C Tyler tisse une œuvre abyssale avec une approche de film inspirée d'une vision futuriste plutôt pessimiste

1 Oneiromancy 6:28

2 Survey Pilot 7:20

3 The Black Vale 5:32

4 Starhenge 8:22

5 Infinity Calculus 5:44

6 Transeye 6:16

7 The Outer Plateau 8:16

Exosphere ‎– exo13

(CD/DDL 47:59)

(Dark Industrial ambient)

Deuxième album de Remote Vision en 2019, THE OUTER PLATEAU suit les tangentes de musique d'ambiances cinématographiques sombres qui flirtent avec les visions du psychédélisme apocalyptique du premiers opus du projet de Don C Tyler, Into the Light paru en 2018. Sauf qu'ici, le son a changé de couleur, passant de l'ébène ténébreux à du cuivre industriel dont les particules tamisées jettent du soufre jaunâtre dans la couleur des sons. Cela s'entend dès les premières vagues frissonnant sur les rivages d'une mer qui flirte avec les profondeurs du Cosmos. Des vagues avec des écumes de voix séraphiques déferlant entre des coussins synthétisées ouvrent les voies radioactives d'Oneiromancy et de ses effets sonores qui hésitent entre une vie organique et psychédélique. Ces lames d'eau mugissent sur des récifs coupants, divisant la nappe de sons entre des pépiements informatiques et des nappes aux sonorités iodées. Jouant sur plusieurs fronts, Remote Vision souffle le chaud et le froid en incorporant des arpèges tintant de musicalité à des rythmes forgés dans des séquences percussives qui soufflent comme des trains irréels derrière un rideau d'orchestrations ondulant comme les valses ambiantes de Vangelis. Déjà, mes oreilles ont faim devant un tel festin. Surtout que des moineaux tropicaux pépient dans une caverne où les brises se changent en ondes astrales pour débuter Survey Pilot. De douces voix ambiantes s'ajoutent à ce décor lorsqu'une ligne d'arpèges miroitant sculpte un rythme flottant qui ondule avec de belles saccades stroboscopiques dans une vision autant rythmique qu'harmonique. C'est comme un léger ballet buriné à l'iode où les arpèges percussifs se moquent des pulsations en courant à la file indienne comme des ballerines sur un lac de feu. Survey Pilot transite vers une phase d'ambiances avant de revenir avec plus de vélocité. Intense avec a vision apocalyptique, ses réverbérations twistées et ses explosions feutrées, The Black Vale est un titre d'ambiances cinématographiques à la Blade Runner. Starhenge lance une autre genre de vision futuriste avec un amas de couches de synthé qui entrecroisent la colère grandissante des wooshh et des waashh. De délicats arpèges perdus émergent ici et là dans cet intense titre atmosphérique. Infinity Calculus suit dans une vision moins patibulaire avec des cristaux qui éclatent dans une mer sombre agitée par de lents remous sous-marins. On y entend même des cloches tibétaines tintées dans ce fond océanique. Transeye est un des titres les plus sombres du répertoire de Remote Vision. C'est une lente symphonie de drones agonisants qui entrelacent leurs bourdonnements en une masse sonore où rien ne filtre. Pas même une lueur musicale! The Outer Plateau conclut cet album ambiant progressif avec une autre structure d'ambiances lourdes et sombres dont la progression présente des ruades du séquenceur derrière les souffles vrombissant de particules sonores tamisées.

Il faut connaître et aimer d'emblée la musique de Remote Vision, ou du dark ambiant industriel, pour se laisser submerger par les flots sonores de THE OUTER PLATEAU. Fidèle à lui-même, Don C Tyler tisse ici une œuvre abyssale avec une approche cinématographique inspirée d'une vision futuriste plutôt pessimiste. Un peu comme si les machines avaient remplacées toute présence humaine, sauf l'ADN de la mélancolie et de l'espoir. Comme ça peut être tout à fait le contraire aussi! Et c'est ça la beauté de la MÉ où l'imagination de l'artiste est au service de notre perception.

Sylvain Lupari (22/02/20) ***½**

SynthSequences.com

Disponible chez Exosphere Music Bandcamp

81 views