Search
  • Sylvain Lupari

VARIOUS DiN: Index 05 (2016) (FR)

Il y a eu beaucoup de très bons album de DiN dans les 3 dernières années, faisant de ce Index 05 un des meilleurs de cette série

DiN 50 (CD/DDL 77:48) (Berlin School, electronica, dark ambient, psybient)

On trouve que certains albums de DiN ont été plus difficiles d'approche? Voici le moyen de les apprivoiser par un autre angle! INDEX 5 célèbre le 50ième opus du très stylisé label Anglais DiN Records qui a produit son tout premier album, Box of Secrets par Ian Boddy, à l'automne 1999. Et comme d'habitude, le Boss de DiN concocte une étonnante compilation à chaque 10ième album réalisé sur son label. Dans une compilation qui recule aussi loin qu'à l'automne 2012, soit avec l'album Morphogenic de Parallel Worlds et Dave Bessell, Ian Boddy entrelace deux titres des 9 albums de cette période dans un mixage qui respecte l'esprit des compositeurs, créant ainsi une superbe mosaïque musicale qui frôle les 80 minutes et où les différentes formes de rythmes se fondent dans des ambiances soient éthérées, cosmiques ou totalement ténébreuses. C'est l'art de la compilation à son mieux!

La compilation débute avec Borderlands, titre qui introduisait aussi le très bel album Colour Division du duo Boddy & Reuter paru en 2013. La musique retrouve nos oreilles avec les mêmes formes que King Crimson dans une version plus Électronica. La transition entre les ambiances de Borderlands coule très bien jusqu’au rythme noir et infernal de Shinkansen East, un splendide retour de Node dans un style England School aussi puissant qu’un bon Berlin School. Vient ensuite le rythme très atypique de Subgiants du duo assez éclectique Erik Wøllo & Bernhard Wöstheinrich. Les 13 premières minutes de INDEX 05 sont de la véritable dynamite, donc quoi de mieux que la musique de Parallel Worlds & Self Oscillate et leur structure de rythme ambiant et organique de Ground Warmth? C'est le moment d’embarquer dans le voyage cosmique d'Ian Boddy avec un extrait de son album de paysages purement analogues Tone Science. Et on dérive vers le furieux Paradise Lost du superbe album Black Horses of the Sun de Dave Bessell. C'est le titre idéal pour nous guider vers le spasmodique et chtonien Arcadia du magnifique Umbra de Arc. Et au moment d'écrire ces lignes, Ian et Mark travaillent sur le prochain Arc. Denormal, de l'album Morphogenic du duo Parallel Worlds & Dave Bessell, propose les moments les plus sombres et animés de cet album. C’est un excellent choix pour poursuivre les lugubres promenades d'Arc, alors que Never Reaching de l'album Liverdelphia continue de nous présenter un Ian Boddy qui rêve au cosmos. Vous avez là un extrait des 9 derniers opus de DiN.

Thin Air, de Node 2, nous propose une facette plus séraphique du groupe Anglais. Et oui, les ambiances sombres de l'England School sont toujours présentes. Seul le rythme est cousu dans la légèreté d'une joyeuse gambade. L'idée d'y attacher From Here to There de Dave Bessell, un membre de Node est très intéressant. Les parfums et l’esprit de Node y sont présents, tout comme dans Above the Snow de Parallel Worlds & Dave Bessell. Et ainsi coule cette 5ième compilation de DiN! Après les ambiances de Tone Science avec, le capitaine de DiN nous propose les rythmes toujours près de l’Électronica et souvent dans les sphères de l'England et/ou de la Berlin School comme il nous le propose avec l'explosif Cherry Bomb que l'on retrouve sur le splendide Umbra. Et comme sur l'album Colour Division de Boddy & Reuter, qui devrait sortir un album tout neuf en avril prochain, Slowfall termine cette compilation en douceur.

Superbe! Splendide! Deux qualificatifs qui se retrouvent constamment dans mes chroniques lorsque je parle de la musique des artistes qui prêtent talent et audace aux œuvres de DiN. On est loin de la MÉ facilement accessible ici. Depuis sa création, le label Anglais a toujours pris un soin jaloux de créer des œuvres aux antipodes avec un beau maillage des genres qui se traduit par une Électronica aux parfums très éclectique et une England School qui flirte avantageusement avec les corridors de la Berlin School. Et la meilleure façon de découvrir cet univers est par ces géniales compilations que sont les Index. Bonne découverte et bonne musique…

Sylvain Lupari (01/04/17) *****

SynthSequences.com

Disponible chez DiN Bandcamp

0 views

© 2019 by Alexandre Corbin for Synth&Sequences \ Sylvain (A.K.A. Phaedream) Lupari

  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle