• Sylvain Lupari

WOLFGANG NACHAHMER: Synchromystik (2019) (FR)

“La musique tisse ici des toiles de réminiscences d’une belle époque qui semble inépuisable, à la fois en termes de musicalité et de qualité. Mais qui diable est ce gars?”

1 Synchromystik 5:52 2 Die N-Strahlen 4:28 3 Fabrik der Träume 8:24 4 Das Kloster der Maschinen 6:40 5 Geisterwald 7:59 6 Zerfall 14:50

7 Das Unendliche Licht 5:57

SynGate | CD-R WN04

(CD-R/DDL 54:12)

(Berlin School)

Est-ce Peter Mergener? Chris Franke? Peut-être même Peter Baumann? Le mystère persiste autour de Wolfgang Nachahmer

dont c’est le 2ième album, Schattenjäger étant un EP, sur le label SynGate. Pourquoi ces noms me viennent à l’esprit? C’est l’évolution normale des choses. Il y avait de bons parfums de Tangerine Dream dans Hexenkessel.